DIETETIQUE CHINOISE

 


Les 4 saisons et la Diététique

    Alimentation et conseils de bon sens selon la médecine chinoise


Dans la tradition chinoise, il n'y a pas de clivage entre l'alimentation et la médecine.
 
La diététique chinoise est issue d'une sagesse multimillénaire. Elle fait partie intégrante de la médecine chinoise (au même titre que l'acupuncture, la pharmacopée, les massages énergétiques, le Qi Gong) et repose également sur les concepts fondamentaux du Yin/Yang et des cinq mouvements.
 
Elle est un art de vivre à part entière !

Tout excès et toute carence quant à la quantité et à la qualité des aliments peuvent entraîner un déséquilibre et à la longue, la maladie.


3000 ans avant J.C., l'Empereur Jaune HUANG DI disait :
"Ceux qui ne savent pas manger, ne savent pas vivre".


C'est en observant la nature que les anciens d'orient ont intuitivement relevé l'existence d'une énergie fondamentale, appelée Qi en énergétique chinoise. Cette énergie a sa propre dynamique comprenant les cinq étapes de la transformation de l'énergie. Le Qi est formé de deux polarités : le yin où l'énergie est ascendante et le yang ou celle-ci est descendante.
 
Le cycle de transformation de l'énergie présente cinq phases symbolisées par le bois, le feu, la terre, le métal et l'eau. On peut dire que chaque énergie nourrit ou engendre la suivante. On considère l'alimentation comme une énergie et le cycle des saisons nous enseigne à davantage comprendre cette dynamique liée à l'alimentation.

 

Le bon sens voudrait que l'on adapte sa nourriture au lieu et à la saison. Il est bon de rappeler qu'un fruit ou un légume spécifique de la saison et de la région où nous séjournons apportera plus d'énergie qu'un aliment ayant voyagé, même dans un délai très court et provenant d'une autre zone climatique.
 
En effet, il est primordial pour l'homme de vivre en symbiose avec son milieu. L'être humain est tributaire des rythmes naturels et si nous voulons nous mettre au diapason, il nous faut manger des plats de saison.

 
En consommant sous nos climats tempérés, régulièrement, des produits d'origine exotique, l'énergie fournie ne sera pas compatible avec les attentes de notre organisme, pouvant par exemple créer une frilosité notamment si ces aliments sont consommés en hiver et de plus en matinée.
Nous sommes tous d'accord qu'un bon équilibre alimentaire doit nous maintenir en  forme, mais sur le plan énergétique, il faudra être attentif à ne pas générer ou entretenir de blocage, de stagnation venant perturber le cycle naturel des saisons.
 
Mes lettres d'information vont apporteront toutes les informations nécessaires pour suivre les étapes diététiques, saison après saison. Inscrivez-vous !