INTERSAISON AVANT L'ETE



 L'INTERSAISON AVANT L'ETE


En préambule, je précise que les éléments qui vont suivre sont des conseils  généraux d’hygiène de vie destinés aux personnes en bonne santé qui souhaitent avoir une action d’entretien et de prévention. Ces conseils ne peuvent être suffisants pour toute personne souffrant de pathologies.
 
 
Le tao, écoutez votre voie intérieure….
 
Le terme Tao signifie « la voie », « le chemin ». En restant sur la voie qui est la nôtre et en écoutant notre voix intérieure, nous éliminons les actions extérieures, qu’elles soient justes ou fausses, bonnes ou mauvaises et par là même ce qui nous fait du bien et qui, bien sûr, varie d’un individu à un autre. Ainsi, plus nous savons qui nous sommes, plus notre santé s’améliore. Problèmes et maladies apparaissent lorsque l’on s’éloigne du Tao.

Dans l’enseignement de la Voie ou Taoïsme, le yin et le yang sont deux concepts fondamentaux. Qui ne connaît pas le symbole circulaire noir et blanc ?

                                                                                    
Au milieu de la surface noire, un point blanc illustre la lumière qui renaît au
milieu des ténèbres, les jours qui rallongent après le solstice d’hiver. De la
même façon, la partie claire présente un point noir, signe que tout évolue, que rien ne reste inchangé. 
 
Le yin et le yang ne sont pas deux mots aux sens opposés, ils sont indissociables. Lorsque l’on les sépare, le courant ne passe plus. La transition entre le yin et le yang se fait en douceur… entre le jour (yang) et la nuit (yin), il existe une infinité de degrés de luminosité et le crépuscule change encore en fonction de la saison et des conditions météorologiques. Lorsque nous vivons selon le Tao, le yin et le yang se succèdent inlassablement, sans que nous ne soyons jamais uniquement dans le yin ni dans le yang. En effet, tandis que certaines fonctions corporelles sont yin, d’autres évoluent dans le yang, évitant ainsi tout déséquilibre majeur.
 
Les cinq éléments ou mouvements ou encore « façon de se comporter » font partie d’un système où rien est immuable, où tout évolue sans cesse selon un cycle perpétuel qui commence avec le bois vert, le bourgeon, l’idée, le petit matin, le printemps et se termine dans les eaux froides et sombres de l’hiver, lorsque tout semble mort mais que les graines qui vont donner les prochains germes attendent déjà sous terre que tout redémarre.
 
Les cinq éléments que sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal, l’Eau sont également reliés aux notions de yin et de yang, aux saisons, aux organes du corps humain, aux émotions, aux aliments….   
 
                                                           

Nous parlerons aujourd’hui de la Terre qui correspond à lintersaison. Il existe 4 saisons de 72 jours (Hiver, Printemps, Eté, Automne) et quatre intersaisons de 18 jours, qui se situent entre les saisons…. Le yin et le yang sont équilibrés durant l’intersaison. Ainsi, nous pouvons « harmoniser » un grand nombre de pathologies en renforçant notre centre, la Terre. Dans l’idéal, tout est harmonieux, paisible.
 
C’est donc essentiellement un rééquilibrage énergétique saisonnier qui se passe à l’intersaison, moment privilégié où il est important de se ressourcer, de se centrer, d’équilibrer ses énergies afin d’aborder la saison suivante avec un potentiel énergétique maximum et éviter ou limiter les désordres qui pourraient en résulter.
 
Entre le 19 avril et le 6 mai 2016, nous serons dans l’intersaison avant l’été qui est relié aux organes Cœur et Intestin grêle. La Terre elle est reliée aux organes Rate (pancréas) / Estomac soutenus par la saveur douce. Il faudra privilégier les céréales (riz, millet, maïs, orge). Les fruits tels que l’abricot, la banane, la mangue.. les légumes comme les champignons shiitake, le fenouil, la patate douce, la carotte, l’aubergine, avocat, concombre, épinard….
 
En termes de santé, si nous n’avons pas de centre, nous n’avons rien à partir de quoi équilibrer et ordonner notre vie. Les anciens médecins orientaux examinaient le pouls ombilical afin de s’assurer qu’il ne fut pas décentré. Si tel était le cas, cela signifiait une désynchronisation du flux vital. Imaginez une roue dont le moyeu ne serait pas central et vous comprendrez mieux le sens de la désynchronisation !
 

Pensez donc à cette période comme un moment privilégié pour harmoniser ou ré harmoniser vos énergies ! Synchroniser
ses énergies durant les intersaisons est un bonus pour mieux vivre l’année en cours !
 
   
 

                                                                       
 
TERRE ET CIEL VOUS DONNE RENDEZ-VOUS EN MAI  
POUR DECOUVRIR UN NOUVEL ALIMENT !


Allez sur le site internet : www.terreetciel.org
Pour retrouvez toutes les parutions
dans la rubrique Publications !