Shiitaké, champigon "porteur de vie"

 

Chronique de Septembre 2019
 
Champignon parfumé chinois
Shiitaké – Xiang Gu
 
 


En préambule, je précise que les éléments qui vont suivre sont des conseils généraux d’hygiène de vie destinés aux personnes en bonne santé qui souhaitent avoir une action d’entretien et de prévention. Ces conseils ne peuvent être suffisants pour toute personne souffrant de pathologies.
 
Un peu d’histoire, nom japonais Shiitaké ou champignon dit « parfumé », est originaire d’Asie et est probablement l’espèce de champignon la plus anciennement cultivée. C’est le deuxième champignon le plus cultivé au monde. Il est cultivé pour ses vertus médicinales et son goût.
 
On le trouve facilement dans les magasins bio et de plus en plus dans les grandes surfaces.
  
En Médecine Chinoise
 
 Sa saveur et nature : douce et neutre. Les méridiens-organes destinataires sont Rate et Estomac. 
 
Son action principale est de renforcer la rate, tonifier l’énergie et nourrir le sang entre autres. Ses propriétés (démontrées scientifiquement) auraient les actions suivantes :
 
- propriétés : hypoglycémiante (diabète gras, obésité…) et hypocholestérolémiante, hypotensive, tonifiante, régulatrice des voies urinaires, immunostimulante, hépato-protectrice, cholérétique.
  
 
Intérêts nutritionnels ?
 
 Ce champignon contient des polysaccharides et un actif spécial : le lentinan. Ces substances et les nombreux minéraux qu’il contient, plus vitamines et acides aminés, font de ce champignon un aliment qui lutte efficacement contre les radicaux libres. Ces derniers lèsent nos cellules et l’oxydation provoquée les stressent et les font vieillir prématurément.
 
 
Son utilisation…
 
Il peut être consommé bouilli, à l’étuvée, sauté ou en soupe… pour avoir une action intéressante, il en faut environ 10 grs par jour.
 
On le trouve sous forme séchées ou au rayon frais. Comme une grande majorité de champignons, s’il est frais, ne pas le faire tremper, il perdrait de ses propriétés et le rendrait tout mou à la cuisson. Le faire sauter avec un peu d’huile est la meilleure cuisson.
 
S’il est sec, là, la réhydratation est nécessaire au moins une heure pour lui rendre sa souplesse.
 
Découvrez sur le site de Terre et Ciel : www.terreetciel.org dans la rubrique Publications, une délicieuse recette de soupe aux shiitaké !
 



TERRE ET CIEL VOUS DONNE

 
RENDEZ-VOUS EN DECEMBRE !
 
 
 
(Sources : Livre : Ces aliments qui nous soignent de P. Sionneau et J. Chapellet et Internet)