TOFU

        



    Le TOFU ou fromage de Soja
Dou FU

 
En préambule, je précise que les éléments qui vont suivre sont des conseils généraux d’hygiène de vie destinés aux personnes en bonne santé qui souhaitent avoir une action d’entretien et de prévention. Ces conseils ne peuvent être suffisants pour toute personne souffrant de pathologies.
 
Un peu d’histoire, le fromage de soja, est obtenu à partir de la graine du vrai soja (qui est jaune) dont le nom botanique est Glycine max. C’est une légumineuse. Le Tofu est du fromage caillé. Il a été importé au Japon vers le 6ème siècle après J.C. par les moines bouddhistes chinois. La graine de soja fit son apparition en Europe en 1712 où un botaniste allemand le ramena du Japon. Pourtant, ce n’est que vers la fin du 19ème siècle qu’un autrichien tenta sa culture à grande échelle et au 20ème siècle qu’on l’utilisa à des fins culinaires. En France, il est surtout cultivé dans le Sud-Ouest. Cette graine est la légumineuse et oléagineuse la plus cultivée au monde….
La fabrication du Tofu date du 2ème siècle avant J.C. et est considéré comme l’une des sources végétales les plus riches en protéines. En Europe, sa consistance est légèrement caoutchouteuse, en Chine, c’est plus moelleux. Son goût est assez discret, insipide, c’est pourquoi il est toujours accompagné de mets savoureux.
 
En Médecine Chinoise
 
 
Sa saveur est douce. Sa nature est fraîche. Les méridiens-organes destinataires sont Rate, Estomac et Gros Intestin. 
 
Son action principale est de tonifier le Qi de la rate et de l’estomac, de favoriser la diurèse, de générer des liquides, de clarifier le poumon et le gros intestin
.  
 

 
 Et en Occident ?   
  
 


Il aurait la réputation de diminuer l’excès de cholestérol et de triglycérides dans le sang. C’est un bon aliment pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. Il tend à être hypoglycémiant, favorise l’élimination de substances toxiques comme l’alcool.
 
Il est réputé aussi pour être une excellente source de protéines végétales, très riche en protides. On ne peut cependant dire qu’il peut se substituer aux protéines végétales car, bien qu’il contienne tous les acides animés essentiels, il contient aussi deux autres acides aminés, méthionine et cystine, en faible quantité mais qui rend l’assimilation des autres acides aminés plutôt médiocre.
 
Ses utilisations ?
 
Le fromage de soja peut être consommé grillé, sauté, en soupe, voire cru. Plus il est cru, plus il est humidifiant et rafraîchissant, plus il est grillé, plus il renforcera la rate et l’estomac. Il peut également être utilisé en dessert, le tofu soyeux, version molle du tofu.
Attention, il existe de réelles contre indications à la consommation de soja…. Demandez conseils…
 
Quels sont les aliments dérivés du soja ?
 
L’huile de soja, peut aider à calmer l’acidité gastrique et est laxative…
 
Le lait de soja, plutôt, boisson à base de soja, peut être utilisé comme « lait végétal » dans toutes les préparations culinaires.
 
La sauce de soja, le tamari et le shoyu soja en chinois, tamari en japonais, et shoyu (japonais) également sont des sauces qu’il faut éviter de faire cuire. Elle harmonise l’estomac, apéritive mais ne doit pas être consommé tous les jours…
 
Le tempeh, aliment fermenté, mangé toujours cuit ou grillé, il peut remplacer le tofu.
 
Le miso, pâte fermentée très salée, obtenue à partir de graines de soja, riz, orge. Il peut remplacer le sel un peu partout, il est nourrissant et stimulant.
 
Le natto, aliment japonais très ancien, consommé au petit déjeuner, comme condiment pour assaisonner soupes, légumes, salades, riz, pâtes…
 
 

 
 
 
 
 
 






TERRE ET CIEL VOUS DONNE RENDEZ-VOUS
POUR L’INTERSAISON AVANT L’HIVER !

 
(sources : Livre : Ces aliments qui nous soignent de P. Sionneau et J. Chapellet et Internet)